Hola chicos y chicas !

Ca y est, on est passés à la langue espagnole et on avait hâte ! Pourquoi ? Pour mettre à profit nos 6 mois d’apprentissage de la langue grâce à une super application d’Iphone ! Et bin on n’est pas au bout de nos peines ! La première phrase qu’on nous a dite a été « A donde vivis »… Facile ! Pas tant que ça, on n’a rien compris… OK, on ne s’attendait pas à la question et après deux « Puede repetir por favor », on a pu se lancer mais c’est galère. Entre l’accent, la prononciation rapide, rien à voir avec notre apprentissage quotidien écrit et/ou l’élocution de notre orateur virtuel. En quelques mois on ne pourra que s’améliorer, on a de la marge !

En attendant, pas besoin de comprendre l’espagnol pour passer quelques 19 heures dans un bus entre les chutes d’Iguazu et Buenos Aires, sans arrêt pipi s’il vous plait (les arrêts sont laissés à la libre appréciation du chauffeur qui, on en est sûr, avait un WC perso, celui de la cinquantaine de voyageurs étant HS dès le départ). Après cette longue interlude avec un repas à 1h du mat’ et un verre de pespi (« la cena, la bebida y el desayuno estan incluido », on avait pourtant compris…), nous voilà arrivés à Buenos Aires, capitale de l’Argentine !

buenosaeres.carnetdecuriosites (22)

buenosaeres.carnetdecuriosites (21)buenosaeres.carnetdecuriosites (16)buenosaeres.carnetdecuriosites (15)

buenosaeres.carnetdecuriosites (23)buenosaeres.carnetdecuriosites (2)buenosaeres.carnetdecuriosites (18)

On a réservé une chambre chez Vicky qui loue des pioles d’étudiants dans un appartement en triplex + roof-top pour un prix imbattable pendant la saison d’été (de l’hémisphère sud). On est situés au cœur de San Telmo, quartier populaire d’époque aux routes pavées et maison charmantes où se côtoient les antiquaires, les pistes de tango, les restaurants de parrillas (barbecue) et… Mafalda. Je ne sais pas si vous vous souvenez, on l’avait un peu oublié les BD de Mafalda, avec sa coupe au carré et sa robe verte. Et bien sachez qu’elle est encore bien présente au cœur des argentins qui se prennent en photo à ses cotés sur un banc toujours occupé du quartier ou achètent les souvenirs à son effigie… c’est un peu leur «Grand Mum ».

Dans le quartier, chaque dimanche a lieu une féria où se mêlent les artistes, antiquaires, créateurs, chanteurs, danseurs de tango, etc. Elle occupe l’avenue de la Défensia qui traverse San Telmo et nous a occupés tout un dimanche.

buenosaeres.carnetdecuriosites (20)buenosaeres.carnetdecuriosites (3)

buenosaeres.carnetdecuriosites (19)

buenosaeres.carnetdecuriosites (13)

buenosaeres.carnetdecuriosites (24)

On a passé 5 jours à Buenos Aires, ce qui est suffisant pour visiter la ville. Il y a peu de monuments à découvrir ou de lieux phares. Globalement, on a trouvé que la ville manquait un peu de charme. Le quartier de la Boca, son stade de foot, ses rues colorées (pour les touristes ?) et ses danseurs de tango qui enchainent les performances est vraiment agréable à visiter. On a aussi aimé flâner à Palermo qui est un quartier tendance avec des superbes boutiques et bars/restaurants. Les quais de Puerto Madero sont sympa pour se balader en fin de journée ainsi que le jardin japonais, quoiqu’il ne vaut pas ses droits d’entrée. Enfin, nous avons passé une soirée dans une ancienne usine qui abrite un bar à tango associatif où l’on peut prendre des cours et boire une bière en regardant les couples danser : Super chouette et très bon marché !

Ce qui nous a le plus plu à Buenos Aires, c’était peut-être de se sentir un peu chez nous chez Vicky, de profiter d’un rythme tranquille avant d’attaquer la suite des aventures… Car les aventures nous attendent et plus vite que prévu !

buenosaeres.carnetdecuriosites (11)buenosaeres.carnetdecuriosites (6)buenosaeres.carnetdecuriosites (9)buenosaeres.carnetdecuriosites (26)buenosaeres.carnetdecuriosites (7)buenosaeres.carnetdecuriosites (12)buenosaeres.carnetdecuriosites (4)buenosaeres.carnetdecuriosites (5)buenosaeres.carnetdecuriosites (25)