Quand j’étais petite, j’étais persuadée que les baskets neuves me faisaient courir plus vite. Eh bin je ne sais pas si c’est l’effet tee-shirt technique, chaussures de rando neuves et équipement au top mais il nous est poussé des ailes durant ce trek !

On s’est lancés un défi improbable, parcourir le w (et non pas le W) avec notre équipement de tente sur le dos, des vivres pour 3 jours (pain/jambon/fromage/bières) et notre carte du Parc national Torres del Paine, réputé comme l’un des plus beaux du monde. Il fallait bien ça pour nous faire faire une rando, on est si peu adeptes.

On a choisi de rester 3 jours dans le parc pour la simple raison qu’il était annoncé de la pluie et du vent le 4ème jour ; on ne se sentait pas d’affronter le climat rude que peut revêtir parfois cette région.

Le must de Torres est de parcourir le circuit W, dont le circuit a la forme. Il faut 4 à 5 jours pour réaliser ce trek. Nous choisissons donc de nous arrêter aux premiers miradors des branches des W et faire ce que l’on aime nommer : le petit w.

carte_torresdelpaine

Pour débuter, nous avons pris un catamaran pour traverser le Lago Péhoé et nous rendre à la base de la branche gauche du W (ça devient technique). Ce premier aperçu du parc est peut-être le plus impressionnant dans la mesure où l’on ne sait pas à quoi s’attendre ; la vue sur les massifs est renversante.

torresdelpaine.carnetdecuriosites (8)torresdelpaine.carnetdecuriosites (9)Nous avons enchainé 5h de marche ou 14 kms en direction du Lago Grey qui est véritablement gris avec des icebergs qui se détachent du glacier, puis avons poursuivi en direction le campemento italiano, à travers une forêt d’arbres morts vraiment mystique et pour récompense un glacier qui culmine devant nous… Fabuleux !

torresdelpaine.carnetdecuriosites (10)

torresdelpaine.carnetdecuriosites (11)torresdelpaine.carnetdecuriosites (12)torresdelpaine.carnetdecuriosites (13)torresdelpaine.carnetdecuriosites (14)torresdelpaine.carnetdecuriosites (15)torresdelpaine.carnetdecuriosites (16)On enchainera le lendemain par une journée de marche intense, levés 5h du mat pour monter au mirador de la Vallée Frances à l’aube puis faire notre paquetage et prendre la route pour le campamento Torres que nous avons pu réserver malgré un premier refus. On arrivera à destination sur les rotules, après plus de 10h de marche, 25 kms record à battre et plus de 800m de dénivelé (et on ne compte pas les redescentes pour remonter…). Il va de soi que l’on était alors cuits. C’est la partie la plus dure du W car il n’y a pas d’alternative à cette longue distance, mis à part prendre un refugio (camping payant) environ 4 kms avant le campamento Torres (4 kms c’est peu mais avec la pente c’est terrible).

torresdelpaine.carnetdecuriosites (18)

torresdelpaine.carnetdecuriosites (17)

torresdelpaine.carnetdecuriosites (19)torresdelpaine.carnetdecuriosites (2)torresdelpaine.carnetdecuriosites (3)Si le campamento Torres est à réserver c’est qu’il n’est qu’à 1h de marche des fameuses Torres, si souvent représentées pour illustrer le parc, que la montée est rude et qu’il serait dommage d’arriver là-haut pour se voir refuser l’entrée. Mais on a trouvé le camping à moitié vide, les gens réservant probablement pour se dire que si ils souhaitent ils peuvent monter mais vu que c’est gratuit, rien ne les y oblige. Pour ces fameuses Torres, il est conseillé d’y aller au lever du soleil pour les voir rouge, on se lèvera donc à 4h du mat !

Et arrivés là-haut après 300m de dénivelés en pleine nuit mais sans les 10 kilos sur le dos… C’est un peu la déception. Le site est absolument incroyable mais pourquoi le faire à l’aube ? Il fait hyper froid, le soleil peine à sortir et seuls les bouts des pointes sont illuminées par le lever du soleil. De plus il y a un lac au pied des Torres qui doit être d’un bleu très prononcé en pleine journée. On n’a pas saisi l’intérêt de le faire à cet horaire mais bon, comme ça on peut en profiter plus longtemps !

torresdelpaine.carnetdecuriosites (5)torresdelpaine.carnetdecuriosites (6)torresdelpaine.carnetdecuriosites (1)On restera jusqu’à 8h30 tout de même puis reprenons la route pour finir notre w et récupérer un bus à 16h30 qui nous ramène à Puerto Natales, chez Victor, qui a eu la sympathie de nous garder une partie de nos affaires durant notre trek. Ce soir c’est barbecue au feu de bois/vin chilien, et c’est bien mérité !!

On est épuisés mais vraiment fiers de nous ! On est écœurés des sandwichs jambon/fromage mais pas des randos et encore moins des treks qu’on s’apprête à enchainer en Patagonie.

Prochaine destination : El Calafate en Argentine et le fameux glacier Perito Moreno !

torresdelpaine.carnetdecuriosites (7)