Ce matin c’est mardi, on se lève et on se lave (comme tous les jours me direz-vous mais aujourd’hui c’est spécial, c’est peut la dernière douche de la semaine et croyez nous, ça a son importance !), on laisse une partie de nos bagages à l’hostel et partons pour une semaine ou plus en trek… Au mieux, on sera de retour mardi prochain, au pire jeudi selon les collectivos que l’on trouvera dans les villages de Yanama ou Totora. On se dit qu’on est un peu fous quand on monte dans le bus qui nous amène à l’intersection du village de Cachora où nous prendrons un taxi pour nous rendre dans cette bourgade et débuter notre trek. Mais on se dit aussi qu’il n’y a rien de plus excitant, authentique, exaltant, épuisant et inoubliable que de faire un trek sur un chemin Inca exempt de tout tourisme pour rejoindre les deux plus beaux sites incas du pays, Choquequirao et le Machu Picchu.

Ce trek, on a pris le temps de le préparer à Cuzco, de s’assurer des lieux de ravitaillement et de campement pour avoir le sac le plus léger possible et une certaine sécurité, pour pas mourir de faim quoi ! Je ne sais pas combien aurait porté notre dos sans cela car on est facile à 12 kgs chacun… ça pique un peu au début, encore plus à la fin. On a pourtant prévu juste un repas en plus « au cas où » il nous arriverait une petite tuile comme au trek El Choro… Bien nous en a pris !

On vous résume tout ça en 16 chiffres-clefs et deux cartes chipées sur d’autres sites pour vous mettre en appétit et vamos à Choquequirao dans le prochain article !

  • 110 kilomètres de marche
  • 5 jours de randonnée
  • 2 jours de visites de sites où l’on marche autant qu’en randonnée
  • 4950m de dénivelé positif cumulé
  • 5300 m de dénivelé négatif cumulé
  • 200€ par personne : coût du trek ttc
  • 5 repas de prévus, 7 petits déjeuners, 150 friandises (elles sont petites mais tellement bonnes…) et 3 litres de vin pour le moral
  • 100% de taux de réussite !
  • 666 piqûres de moustiques fruitiers (par personne ou par bras je ne sais plus…)
  • 31 cuyes (cochons d’inde) dans nos pieds lors des repas chez l’habitant prêts à passer à la casserole
  • 2 douches (mais beaucoup de lingettes grimassez pas 😉
  • 1ers arrivés devant le Machu Picchu à 5h45 du mat´ (Yeah !)
  • 25 à 30 hippies à nos trousses J4 et J5 et plusieurs plans élaborés pour pas qu’ils prennent notre place dans le collectivo 🙂
  • 1 appareil photo HS le jour du Machu Picchu (grrr…)
  • 4 plats du jour huevo/arroz/papas dévorés, spécialité locale ! (Traduc : riz/œuf/patates)
  • 4 lyonnais fiers de leur exploit car d’un côté ou de l’autre du Rhône on peut pas dire que le sport soit une drogue !

 

http://www.chakanatours.com/vilcabamba.html
http://www.chakanatours.com/vilcabamba.html
http://www.novo-monde.com/Images/articles/choquequirao/denivele.jpg
http://www.novo-monde.com/Images/articles/choquequirao/denivele.jpg