Pour 10€ de moins/nuit qu’à Paraty, on se retrouve chez Célina, quadra hyper dynamique qui vit dans les quartiers chics de Sao Paulo et qui a une maison troooop jolie ! On est ravis d’avoir une chambre à nous, une salle de bain propre, grand luxe ! On se rend compte très rapidement que l’insécurité doit être un gros problème de société à Sao Paulo, les barbelés, les « pics », les fils électriques fleurissent sur tous les murs des maisons. Il y a des gardiens dans les rues (du quartier chic), la police en gilet pare-balles est partout à Sao Paulo… Il faut d’ailleurs être hyper prudent avec les fils électriques, ils sont situés au-dessus de l’entrée du jardin chez Célina, peu visibles ; MC, tu te serais pris une grosse châtaigne, c’est sur 😉

Ce week-end à Sao Paulo aura été riche en rencontres. Déjà une famille Brésilienne qui logeait là la première nuit et surtout Célina et Evelyne, une mexicaine expatriée. On a passé une soirée extraordinaire à partager un bon repas, du bon vin, à écouter de la musique française et chanter des karaokés… Célina fait la meilleure caipirinha du pays (c’est elle qui le dit, on approuve !). On se dit qu’on se lancerait bien dans le air bnb nous aussi pour ces chouettes moments, mais vu la configuration de notre appart, on attendra de déménager !

On a choisi de passer nos deux soirées sur place chez Célina ; d’un parce qu’elle nous a fait un peu peur avec la description des incivilités vécues à Sao Paulo (des motos, des mecs cagoulés, des flingues, des braquages…c’est fouillis mais ça dresse le cliché). Et de deux parce que les évènements des derniers jours en France ont un retentissement sans pareil, même au Brésil où les télévisions étaient braquées sur ce drame et disons-le, on n’a pas trop l’esprit à la fête.

Nous avons été agréablement surpris par cette ville qui n’était pour nous qu’un « passage obligé » entre Paraty et les Chutes d’Iguazu. Sao Paulo est comparée au NYC de l’Amérique du Sud, il faut dire que la ville est énorme (pas moins de 20 millions d’habitants), Poumon économique du pays et pas franchement touristique, elle concentre tout de même de nombreux lieux culturels (musées entre autres), des parcs très agréables ; on ressent l’envie de la ville de développer le tourisme avec des bons outils de communication à notre destination. On a trouvé que ça valait le coup d’œil de passer un week-end à Sao Paulo ! C’est très sympa d’y faire du shopping sur l’avenida du 25 Março (vraiment pas cher et made in Braaasil entre autres !), de visiter le Centro et de se perdre dans les allées du mercado (énorme marché couvert).

Nous prendrons notre premier bus de nuit en Amérique du Sud direction l’Argentine et les chutes d’Iguazu !sao paulo.carnetdecuriosites (5)sao paulo.carnetdecuriosites (7)sao paulo.carnetdecuriosites (3)sao paulo.carnetdecuriosites (4)sao paulo.carnetdecuriosites (2)sao paulo.carnetdecuriosites (8)sao paulo.carnetdecuriosites (6)