Vamos à la playa… Mais pas par le moyen le plus simple qui serait un bus de nuit Huaraz / Trujillo puis collectivo pour Huanchaco. Vu qu’on aime bien se rajouter des embûches et surtout voir des paysages exceptionnels, nous empruntons une route qui va à peu près dans la même direction mais pas trop non plus pour admirer de notre fenêtre le Canyon del Pato. Long d’une petite vingtaine de kilomètres et large parfois de 6 mètres maximum, le Canyon del Pato c’est la rencontre entre la Cordillère Blanche et la Cordillère Noire ; un spectacle comme au cinéma. Nous prenons donc dès 6h du matin un bus de Huaraz pour nous conduire à Caraz en 1h30 puis enchaîner sur l’unique bus qui part à 9h et qui nous conduira à Chimbote en 6h. De cette bourgade qui puuuuue le poisson pourri, nous prendrons sans tarder un bus durant 3h pour Trujillo et (enfin) un collectivo pour Huanchaco… On loupera même le coucher du soleil et poserons enfin nos bagages à 22 heures, claqués mais heureux ! Et on ne regrette pas le détour. Le canyon del pato est très impressionnant, on passe de tunnels en tunnels dans notre vieux bus, les paysages sont superbes et désolés, les marchands se succèdent pour vendre des mangues, mandarines, citrons verts à un prix dérisoire. On adore cette ambiance. La journée passera vite, d’autant plus qu’on a 4 jours de repos au bord de l’océan Pacifique ; ça aide !huanchaco.carnetdecuriosites.com (2)_resultathuanchaco.carnetdecuriosites.com (18)_resultat huanchaco.carnetdecuriosites.com (22)_resultat huanchaco.carnetdecuriosites.com (21)_resultat huanchaco.carnetdecuriosites.com (20)_resultat huanchaco.carnetdecuriosites.com (19)_resultat

Comme vous pouvez l’imaginer, on a un programme surchargé pour les prochains jours : Se balader à Trujillo, visiter le site archéologique Chan Chan, manger des ceviches. C’est tout. Et c’est tout ce qu’il nous fallait. Prenons le planning par la fin… Manger des ceviches à gogo. Le ceviche, c’est une spécialité de la côte Pacifique que l’on a aussi dégusté sur les Îles Chiloé et qu’on mangera aussi en Colombie. Mais nos préférés c’est au Pérou qu’on les a dévoré ! Des ceviches de poisson blanc et/ou de fruits de mer la plupart du temps, cuits dans du citron vert, un peu d’orange, un soupçon de piment, de la coriandre… Le tout avec sa sauce et accompagné de maïs grillé, de manioc, de la patate douce : notre plat préféré. On pourrait d’ailleurs nous reconvertir à Huanchaco car la ville ne compte qu’un restaurant qui fait des ceviches le soir contre une trentaine peut être le midi… Mais les touristes sont déjà bien nombreux ici à détenir un commerce, notamment les hostels dont celui chez qui on a élu domicile, le Surf hostel Meri tenu par… On ne sait pas, ils sont au moins 6 à « bosser » ici (comprenez rendre des menus services contre une piole) et on est les seuls à loger (à payer quoi). En tous cas, le cadre est top, la chambre est pas chère et on est en bord de plage, le pied ! La ville de Huanchaco n’a en soit pas beaucoup d’intérêts mais les hébergements sont sympa, l’ambiance dans cette petite ville est très agréable, c’est un des seuls spots au Pérou où l’on retrouve cet esprit décontracté-bord de plage et ça fait du bien !huanchaco.carnetdecuriosites.com (3)_resultathuanchaco.carnetdecuriosites.com (23)_resultathuanchaco.carnetdecuriosites.com (25)_resultathuanchaco.carnetdecuriosites.com (24)_resultathuanchaco.carnetdecuriosites.com (12)_resultat

Nous visiterons la zone archéologique de Chan Chan, qui se situe à quelques kilomètres seulement de Huanchaco. Née de la culture Chimù (descendants des Moches, hihi), Chan Chan est la plus grande cité précolombienne d’Amérique Latine (20 kms2) et fût une capitale impériale avant la domination des Incas. La cité est construite en adobe (plus grande construction en adobe du monde), ce qui la rend particulièrement sensible aux vents et aux pluies ; on se dit que c’est dingue qu’elle soit encore sur pied 1000 ans plus tard. Par contre, pour la visite du site, il n’y a aucune explication, aucun document disponible et c’est tellement grand qu’on s’y perd un peu (les Chimù avaient même un labyrinthe !). Même sans guide, on a bien apprécié !huanchaco.carnetdecuriosites.com (10)_resultathuanchaco.carnetdecuriosites.com (5)_resultat huanchaco.carnetdecuriosites.com (9)_resultat huanchaco.carnetdecuriosites.com (8)_resultat

huanchaco.carnetdecuriosites.com (6)_resultathuanchaco.carnetdecuriosites.com (7)_resultatNotre dernière activité sera de visiter la ville de Trujillo (800 000 habitants tout de même), réputée pour son centre historique et ses maisons coloniales, sa cathédrale, ses rues colorées, son marché central. La ville est charmante et très agréable à visiter sur une demi journée. Mais pour être honnête, on n’a qu’une envie, nous remettre dans nos transats 🙂 Prochaine et dernière étape, Lima, capitale bouillonnante et bien mal réputée du Pérou ; ça sera l’occasion de nous faire notre propre avis !huanchaco.carnetdecuriosites.com (1)_resultathuanchaco.carnetdecuriosites.com (13)_resultat huanchaco.carnetdecuriosites.com (17)_resultat huanchaco.carnetdecuriosites.com (16)_resultat huanchaco.carnetdecuriosites.com (15)_resultat huanchaco.carnetdecuriosites.com (14)_resultathuanchaco.carnetdecuriosites.com (26)_resultat